Apprendre l’anglais, les parents s’inquiètent

Qualifiée comme la langue des affaires, l’anglais est de plus en plus parlé dans le monde. Dans les écoles, entreprises, dans les commerces et mêmes dans les pays étrangers, on entend parler anglais partout, je dis bien partout. À mon humble avis, c’est certainement à cause de la montée en puissance de l’anglais que cette langue figure comme seconde langue dans les écoles de nos jours. Au regard de l’importance donnée à cette langue étrangère, certains parents sont plutôt inquiets.

Les préoccupations des parents

Etant donné que l’apprentissage de l’anglais commence au préscolaire, certains parents ont peur que cela ne soit un frein pour le développement langagier de leur progéniture. Ils craignent que leurs enfants aient du mal à s’exprimer en Français ou même à écrire leur langue maternelle après avoir appris la langue de Shakespeare. Perdre les notions de langue maternelle n’est pas l’objectif de l’apprentissage de l’anglais.

Apprendre l’anglais est un moyen pour nos enfants de communiquer avec des personnes étrangères dans quelques années. Le fait qu’ils sachent parler cette seconde leur est une ouverture sur le monde. En effet, lorsque nous nous rendons dans un pays où le français n’est pas la première langue, il nous est possible de parler et de nous faire comprendre par la personne en face de nous.

Ce qu’il faut savoir sur les enfants est qu’ils ont une grande capacité de rétention qui leur permet d’apprendre plusieurs langues sans toutefois les mélanger quand ils s’expriment. C’est donc un plus pour nos enfants d’apprendre plus d’une langue leur enrichissement.